Aller au contenu principal

La fondation de type jacket de la sous-station du futur parc éolien de Saint-Nazaire est terminée. Sous-traitée chez Rosetti Marino, au chantier naval Piomboni, près de Ravenne, en Italie, qui fournira aussi celle de Fécamp, cette structure de 50 mètres de haut pesant 1.200 tonnes a quitté le chantier sur l’Adriatique.

 

 

254261 jacket sous station
© ROSETTI MARINO

(© ROSETTI MARINO)

 

La fondation a été chargée sur une barge et vient de commencer un voyage de 22 jours, pour une arrivée prévue début juillet, où elle rejoindra la forme Joubert. L’installation est prévue pour le mois d’août. Déjà, en avril, Deme a foré et installé les quatre pieux sur lesquels la fondation viendra se fixer.

Pour rappel, la sous-station du futur parc est fabriquée et installée par un consortium composé des Chantiers de l’Atlantique, GE Grid Solutions et SDI (Société de dragage international, filiale basée à Lille, de l’armement belge Deme). Cet immense transformateur de 480 MW, mesurant 30x25 mètres de côté pour 20 mètres de haut, affichera un poids de plus de 2000 tonnes.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

 

 

Aller plus loin

Rubriques
Energies marines