Aller au contenu principal

La justice britannique s‘est rangée vendredi 5 novembre à la thèse de l’accident de pêche pour expliquer le naufrage du chalutier breton Bugaled-Breizh, qui a fait cinq morts en 2004, écartant la thèse du sous-marin défendue par les familles des victimes. Cinq

Aller plus loin

Rubriques
Pêche
Dossiers
Bugaled Breizh