Aller au contenu principal

Le 15 janvier 2004, le chalutier Bugaled Breizh sombrait en 37 secondes, entraînant par le fond ses cinq marins. Dix-neuf ans plus tard, l’épave, entreposée à Brest depuis juillet 2004, va être déconstruite par la société Navaleo.

En contrebas de la Porte Cafarelli, invisible aux regards, la coque du Bugaled Breizh fait partie du paysage de la base navale de Brest depuis juillet 2004. Plus pour longtemps : L’épave, posée sur une armature, va bientôt rejoindre le chantier de l’entreprise Navaleo. Selon nos informations, cette filiale des Recycleurs bretons a été retenue pour mener à bien

Aller plus loin

Rubriques
Pêche
Dossiers
Bugaled Breizh