Aller au contenu principal

Le bilan est très lourd après le naufrage du chalutier espagnol Villa de Pitanxo, au large de Terre Neuve, le 15 janvier. Sur les 24 marins à bord du navire, seuls trois ont été secourus. Neuf corps ont été retrouvés dans les parages où le navire a sombré et douze sont portés disparus dans les eaux glaciales.

Les recherches se sont arrêtées après 36 heures d’opérations, mercredi 16 février. A Madrid, le parlement a observé une minute de silence.

Le Villa de Pitanxo, dont l’épave n’a pas été localisée, était un chalutier de 50 mètres de long, pour 10 de large et 1120 tpl construit en 2004, appartenant au groupe de pêche Nores. On ignore encore ce qui a provoqué l’accident, mais il a très probablement été très rapide. Deux des trois canots de sauvetages retrouvés ont été découverts vide et les marins n’ont visiblement pas eu le temps d’enfiler de combinaisons de survie.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Pêche