Aller au contenu principal

La CGT ports et docks annonce des débrayages sur tous les ports français vendredi 4 mai en soutien aux dockers à la pêche de Lorient. « Une mobilisation est également prévue sur le port de Keroman », a annoncé Eddie Le Goulven, secrétaire des dockers CGT de Lorient lors d’une conférence de presse lundi.

Cette mobilisation fait suite à l’impasse des négociations menées depuis plusieurs mois entre la direction du port de pêche lorientais et les dockers. Leur employeur, KSI, a été mis en liquidation judiciaire le 20 avril. Dix dockers sont sous le coup d’une procédure de licenciement économique. Ils demandent à pouvoir retravailler sur le port de pêche lorientais.

« Nos interlocuteurs ne nous entendent pas »

« Nous sommes conscients de la gêne occasionnée aux usagers du port par nos actions », reconnaît Eddie Le Goulven. « Mais nos interlocuteurs ne nous entendent pas ». Ces interlocuteurs, ce sont notamment la Sem Keroman, gestionnaire du port de pêche, et l’armement Scapêche. Qui faisaient appel à KSI pour le tri et l’allotissement du poisson de la pêche hauturière. « Une activité assurée par des intérimaires depuis le licenciement des dockers », déplore Eddie Le Goulven.

à lire sur le sujet Dockers à la pêche de Lorient. Au bout de 18 mois, l’impasse

La CGT dockers ne ferme pas pour autant complètement la porte. « Nous en appelons à la responsabilité de la Sem mais aussi de la Scapêche afin que de réelles négociations s’engagent. Si ce n’est pas le cas, nous allons poursuivre la lutte dans la durée avec l’appui de notre fédération nationale », a prévenu Eddie Le Goulven.Un article de la rédaction du Télégramme

 

Aller plus loin

Rubriques
Pêche
Dossiers
Port de Lorient