Aller au contenu principal

Le Royaume-Uni a accordé 23 licences supplémentaires aux pêcheurs français, ont annoncé ce samedi Londres et Bruxelles, au lendemain d’une date-butoir fixée par Paris pour résoudre le conflit des droits de pêche post-Brexit.

Ce nombre reste très en deçà des 104 licences que réclamait la France ces derniers jours, menaçant d’aller au contentieux en l’absence d’ici vendredi de « geste de bonne volonté » de la part de Londres.

Aller plus loin

Rubriques
Pêche
Dossiers
Pêche