Aller au contenu principal

Si la Loire est habituée au passage des navires de commerce et de croisière, des vedettes, des bacs et des voiliers, les seuls pêcheurs qui y naviguent habituellement sont les civeliers. Alors forcément, voir une flottille d’une quinzaine de gros bateaux de pêche, chalutiers notamment, remonter le fleuve jusqu’à Nantes pour s’y amarrer en a surpris plus d’un. Venus de différents ports de Loire-Atlantique et de Vendée, les bateaux ont effectué mardi cette opération exceptionnelle dans le cadre d’une journée de mobilisation organisée par le Comité régional des pêches maritimes. Ce dernier avait bien l’intention de se faire entendre dans la capitale ligérienne, qui accueillait ce jour là le premier ministre, venu s’exprimer sur la politique maritime de la France aux Assises de l’Economie de la mer. Avec pour objectif de mettre la pression sur le gouvernement à l’approche du prochain Conseil pêche, qui se déroulera à Bruxelles les 15 et 16 décembre afin de déterminer les quotas pour l’an prochain.

 

96254 pecheur
© MER ET MARINE

Les pêcheurs remontant la Loire jusqu'à Nantes (© MER ET MARINE)

 

Accueillie par plusieurs centaines de personnes, des pêcheurs de la région notamment mais aussi de nombreux curieux venus observer ce spectacle inhabituel et que les professionnels ont voulu sensibiliser en distribuant des tracts, la flottille s’est amarrée près du centre de Nantes, à deux pas du pont Anne de Bretagne, où une grande banderole « Stop à la baisse des quotas » a été déployée. « Ce qui nous importe, c'est la définition des quotas, et que ces quotas soient maintenus en 2015 », a expliqué José Jouneau, le président du CRPM des Pays de la Loire. Les pêcheurs veulent que « l'approche des quotas ne soit pas seulement halieutique et scientifique mais sociale et économique, parce qu'il n'y a pas une entreprise qui puisse définir son avenir à six, sept ou huit mois comme c'est le cas actuellement », a-t-il ajouté. Les pêcheurs proposent que les évolutions des quotas soient étalées sur les cinq prochaines années et qu'un point d'étape pour définir cet étalement soit organisé en 2015.

 

96258 pecheur
© MER ET MARINE

Les pêcheurs à Nantes le 2 novembre (© MER ET MARINE)

96253 pecheur
© MER ET MARINE

Les pêcheurs à Nantes le 2 novembre (© MER ET MARINE)

96256 pecheur
© MER ET MARINE

Les pêcheurs à Nantes le 2 novembre (© MER ET MARINE)

96255 pecheur
© MER ET MARINE

Les pêcheurs à Nantes le 2 novembre (© MER ET MARINE)

 

En dehors des Pays de la Loire, les pêcheurs charentais, tout aussi inquiets pour leur avenir, se sont également mobilisés à La Rochelle, où une cinquantaine de bateaux étaient rassemblés dans le Vieux Port, où les professionnels ont manifesté leur colère contre l’Europe. 

Aller plus loin

Rubriques
Pêche