Aller au contenu principal

L’armement français Sapmer annonce qu’il va procéder au renouvellement progressif, dans les années qui viennent, de sa flotte de navires dédiés à la pêche dans les eaux des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF). L’un des prochains investissements prévus est le remplacement du palangrier-congélateur Croix du Sud I. Construit en Norvège en 1987, ce navire de 55 mètres de long et 10 mètres de large est le premier palangrier acquis par Sapmer, qui l’exploite depuis 1999 après sa jumboisation et sa transformation chez Piriou, à Concarneau. Pouvant opérer durant 65 jours, il est armé sous pavillon français par un équipage de 29 marins étrangers.

 

 

75558 sapmer croix du sud
© SAPMER

Le palangrier Croix du Sud I (© SAPMER)

 

 

L’armement compte également trois autres palangriers-congélateurs, les Bourbon, Mascareignes III et Albius. Ces unités de 55.5 mètres de long pour 11 mètres de large ont été livrées en 2001 et 2002 par Piriou. Disposant d’une autonomie de 80 jours, ils sont armés par 30 marins français.

Exploités au départ de La Réunion, ces quatre navires sont équipés d’une palangre automatique, qui permet de mettre à l’eau un grand nombre d’hameçons sur une ligne mère déposée sur le fond. Ils pêchent la légine et d’autres poissons vivant par grands fonds (– 2000 mètres) dans la Zone économique exclusive (ZEE) française de Crozet et Kerguelen, grâce à une autorisation délivrée par l’administration des TAAF.

 

 

Le thonier-senneur surgélateur Franche Terre (© : STEPHANE BOMMERT)

 

 

En dehors des palangriers, Sapmer exploite un chalutier caseyeur-congélateur de 76.6 mètres de long pour 14.6 mètres de large. Armé par 49 marins français, l’Austral, baptisé en 1993, est affecté à la pêche la langouste. L’armement a, de plus, développé une flotte de grands thoniers-senneurs surgélateurs de 90 mètres de long et 14.5 mètres de large. Construite à Concarneau, la tête de série, le Franche Terre, est entrée en service en 2009. Ce navire a, depuis, été suivi par quatre sisterships (Manapany, Bernica, Dolomieu et Belouve), réalisés par le chantier vietnamien de Piriou (SEAS). Tous pêchent le thon Listao et Albacore en océan Indien. L’entrée en flotte de deux nouvelles unités est prévue en août et novembre. Contrairement à leurs aînés, ces navires ne battront pas pavillon français mais seront immatriculés à l’île Maurice, permettant au groupe d’obtenir de nouvelles licences de pêche. Sapmer annonce, par ailleurs, travailler avec Piriou sur un projet de thoniers de nouvelle génération destinés à la pêche en océan Indien mais aussi dans le Pacifique.

Aller plus loin

Rubriques
Pêche