Aller au contenu principal

Le commandant et le second capitaine du porte-conteneurs Rena, qui s'est échoué en octobre dernier au nord de la Nouvelle-Zélande, ont été condamnés à sept mois de prison ferme. Les deux hommes, tous deux Philippins, ont été reconnus coupables de navigation dangereuse et d'entrave à la justice. Le commandant avait reconnu avoir adopté une route périlleuse pour gagner du temps et ne pas rater la marée à son prochain port d'escale. Les deux officiers ont également plaidé coupable d'avoir détruit des documents, notamment des journaux de bord, lors de l'enquête.

Aller plus loin

Rubriques
Marine marchande
Dossiers
Pollution en mer et accidents