Aller au contenu principal

Lancé le 11 mai 1960 aux Chantiers de l’Atlantique, en présence du général de Gaulle, le dernier paquebot transatlantique français, après avoir définitivement quitté Saint-Nazaire en novembre 1961, effectue en février 1962 sa première traversée entre Le Havre et New York. L’imposant navire, long de 315.6 mètres pour une largeur de 22.7 mètres, atteint les 31 nœuds grâce à une puissance propulsive de 160.000 cv. Il peut embarquer 2044 passagers, soit 407 en première classe et 1637 en classe touriste. Jusqu’à son retrait du service sous pavillon français en 1974, il transportera 588.000 passagers lors de ses 377 transats vers les Etats-Unis et 114.000 lors de 93 croisières, dont deux tours du monde de trois mois en 1972 et 1974.

 

77834 france norway
© COLLECTION CHANTIERS DE L'ATLANTIQUE

 

A l’occasion du 60ème anniversaire de la mise en service de l’ultime liner de la Compagnie Générale Transatlantique, différentes manifestations sont organisées à Saint-Nazaire, en particulier durant la saison touristique estivale. Parmi les activités proposées :

 

Exposition photographique sur le front de mer (26 mai au 2 octobre)

Le long du front de mer, sur la promenade Joël Batteux, entre la place du Commando et le Jardin des plantes, une belle balade attend les promeneurs : 80 photographies exceptionnelles en grand format, font revivre l’épopée de sa naissance. Sa construction, son lancement puis son armement ont rythmé le quotidien de la ville de 1957 à 1961, date de son départ vers Le Havre, son port d’attache. Nouveaux matériaux, modes de construction, formes inédites… les innovations du paquebot France sont nombreuses. Des premiers projets à son arrivée triomphale à New York entouré par 47 remorqueurs en passant par ses emménagements intérieurs, les photos, souvent étonnantes, sont réparties en neuf séquences :

Ambassadeur de la modernité : Le France et sa renommée dans le contexte des Trente Glorieuses

Du dessin au bassin : Premiers projets et maquettes, plusieurs années d’études

Jeu de construction XXL : De la pose de la première tôle à l’achèvement de la coque

Premiers équipements : La phase de pré-armement

Paré au lancement : Des préparatifs du lancement aux mots du général de Gaulle restés dans les mémoires

Parfait achèvement : La phase d’armement et les emménagements intérieurs

France a du style : Les formes et le confort proposés par les décorateurs

Les sixties sur les flots : Un art de vivre à la française

Saint-Nazaire - Le Havre - New York : De son appropriation par les habitants, puis l’adieu de la population, à son arrivée à New York

- Plus d'informations sur l'exposition photographique

 

© SNAT - MAELWENN LEDUC

 

Le dimanche 28 août, un concert inspiré des années 60

À bord des paquebots transatlantiques, la traversée se fait souvent en musique. Dans les salons et les bars de France, la fête est ininterrompue. Les passagers aux pas chaloupés, aidés par la houle peut-être, s’amusent et profitent de ce moment hors du temps.

Le 28 août, de 16h à 18h devant le skate parc de la place du Commando, le Racing Jazz Club offrira au public un concert en plein air aux sonorités des années 60 pour retrouver l’ambiance de fête qui régnait sur les paquebots à cette époque.

- Plus d'informations sur le concert en plein air

 

Escal’Atlantic, le musée des paquebots transatlantiques de légende

Ce lieu unique en Europe est installé dans la base sous-marine construite lors de la Seconde Guerre mondiale, à l’emplacement même des quais transatlantiques d’où partaient les paquebots pour l’Amérique centrale.

Le parcours qui se déploie sur 3 700 m2 évoque les espaces intérieurs des liners de la fin du 19e siècle aux années 1960 : coursives, ponts, machines, timonerie, grands locaux publics…

Mobiliers, objets d’art ou décors de cabines, de salons, de bar et de salle à manger de 1re classe et de classe touriste du paquebot France (1962) y sont mis en scène. Ces trésors authentiques voisinent au fil de la visite avec ceux de ses illustres prédécesseurs : France de 1912, Ile-de-France (1927), Normandie (1935).

- Plus d'informations sur Escal'Atlantic

 

 « Et Saint-Nazaire créa le France » à l’Écomusée 

Maquettes, affiches et peintures, outils, films et images d’archives retracent à l’Ecomusée de Saint-Nazaire le destin de cette ville au destin singulier construite deux fois en un siècle. L’histoire de la construction navale et le paquebot France sont présentés en permanence. Tous les jours, grâce à un montage de films d’époque, le public peut découvrir le lancement du navire puis son armement et son départ de la ville, alors surnommée sur les panneaux urbains « capitale de la construction navale ».

- Plus d'informations sur l'Ecomusée de Saint-nazaire

 

Aller plus loin

Rubriques
Histoire navale