Aller au contenu principal

Nouvelle étape dans le tour du monde du catamaran Energy Observer qui a franchi, la semaine dernière, le canal de Corinthe. Baptisé le 6 juillet 2017 à Paris, Energy Observer est le premier navire énergétiquement autonome fonctionnant à l’hydrogène. Il s’agit d’un ancien catamaran de course, Formule TAG, construit au Canada en 1983 et qui est resté célèbre après avoir remporté en 1994, aux mains de Peter Blake et sous le nom d’Enza New Zealand, le Trophée Jules Verne. Pendant deux ans, le bateau de 30.5 mètres de long pour 12.8 mètres de large a été totalement transformé à Saint-Malo. Un projet porté par Victorien Erussard, son capitaine, et  Jérôme Delafosse (chef d’expédition), avec autour d’eux une équipe de navigateurs, architectes et ingénieurs. Energy Observer est parti, depuis l'été dernier, pour un long voyage qui le verra escaler dans près d'une centaine de ports. 

Voir notre article détaillé sur Energy Observer

 

 

 

Aller plus loin

Rubriques
Science et Environnement