Aller au contenu principal

Dans le cadre du programme européen de coopération transfrontalière Interreg IV A France(Manche) / Angleterre, des récifs artificiels sont immergés à partir de ce mercredi en grande rade de Cherbourg. Cofinancé par le FEDER et la Région Basse-Normandie, le projet RECIF rassemble huit partenaires français et britanniques, laboratoires de recherche et industriels. Il a pour objectif de valoriser des ressources et coproduits marins (coquilles vides), de développer des matériaux de construction innovants pour récifs artificiels, et d’améliorer la biodiversité et la production de l’écosystème marin de la Manche. 

Aller plus loin

Rubriques
Science et Environnement
Dossiers
Port de Cherbourg