Aller au contenu principal

C’est une technique mise en place récemment. Les scientifiques de l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer) ont commencé à tester l’« ADN environnemental », ou ADNe, pour recenser les populations de poissons. Les premiers prélèvements ont eu

Aller plus loin

Rubriques
Science et Environnement
Dossiers
IFREMER