Aller au contenu principal

Pour la cinquième fois, la Russie a bloqué la proposition de création d'un sanctuaire marin en mer de Ross, dans les eaux antarctiques. Le projet, porté par la Commission pour la conservation de la faune et la flore marines de l'Antarctique (CCAMLR), consiste en la création d'une réserve de près d'1.5 million de kilomètres carrés dans cette zone riche en biodiversité mais également lieu de pêche de la légine, notamment par les navires russes. Les négociations devraient donc continuer de se poursuivre avec, néanmoins, une nouvelle donne, puisque la Chine, jusqu'ici opposée au projet, a indiqué être désormais en sa faveur.

 

 

 

Aller plus loin

Rubriques
Science et Environnement
Dossiers
Arctique et Antarctique