Aller au contenu principal

Le Belgica est arrivé lundi 16 mai en rade de Toulon, a constaté Mer et Marine. Construit par le chantier Freire de Vigo, en Espagne, le tout nouveau navire océanographique belge, qui avait rejoint sa base de Zeebrugge en décembre, réalise sa première campagne scientifique en Méditerranée. Sa mission s’inscrit dans le cadre de MedSHIP, la composante méditerranéenne du programme de recherche international GO-SHIP, qui mobilise des chercheurs du monde entier pour étudier notamment l’océanographie physique, le cycle du carbone, la bio-géochimie et les écosystèmes marins. Le Belgica va, à cet effet, concentrer son action sur deux tracés : à travers la mer Tyrrhénienne de la Sicile à la côte Ligure en passant par le nord-est de la Corse, et de la Provence au bassin algérois. Cette campagne, nommée TAlPro2022, va permettre de réaliser des mesures et prélèvements, en particulier autour du carbone organique dissous dans l’eau de mer (lié à la décomposition de débris organiques d’origine animale et végétale) tout en collectant des données sur la pression, la température, la salinité ou encore l’oxygénation de l’eau, la concentration de nutriments et d’autres données environnementales et météorologiques. Autant d’éléments qui permettront d’enrichir la connaissance du milieu marin dans cette zone et de suivre son évolution, notamment face au réchauffement climatique.

Aller plus loin

Rubriques
Science et Environnement
Dossiers
Marine belge