Aller au contenu principal

C’est une première affirme Windcat Wokrboats qui va pouvoir répondre à la demande de l’industrie des parcs éoliens en mer pour des navires plus propres. L’armateur d’IJmuiden (Pays-Bas), filiale de la Compagnie maritime belge (CMB), s’est doté d’un navire de transfert de techniciens (CTV, crew transfer vessel) utilisant une technologie bicarburant diesel-hydrogène.

Le navire a été développé avec CMB.TECH qui travaille sur des solutions hydrogène et s’est déjà illustré avec une navette à passagers à hydrogène en 2017. Après

Aller plus loin

Rubriques
Energies marines Construction navale
Dossiers
Propulsion - Motorisation de navires EMR : éolien offshore posé et flottant