Aller au contenu principal

Dans le cadre du projet de ferme pilote entre Groix et Belle-Ile, Brest est pressenti pour assurer la réalisation et l’assemblage des machines, en particulier leurs imposantes fondations. Chaque éolienne reposera en effet sur une structure en forme de « Y » de 60 à 70 mètres de côté, pour un poids compris entre 7000 et 8000 tonnes.

6 à 8 mois de travaux

L’une des solutions envisagées, et même présentée ces derniers mois par certains acteurs du dossier comme l’option privilégiée, est le recours à une cale sèche, en l’occurrence la grande forme 3 du port de commerce de Brest. Avec ses 420 mètres de long et ses 80 mètres de large, elle permettrait en effet de réaliser simultanément les quatre fondations du parc de Groix. Toutefois, même

Aller plus loin

Rubriques
Energies marines
Dossiers
Port de Brest