Aller au contenu principal

Filiale du groupe Sogestran, la Compagnie Fluviale de Transport va renforcer ses moyens à Fos-sur-Mer et sur le Rhône avec deux nouvelles unités :  l’automoteur Dartimon et le pousseur Le Résistant. Ils sont actuellement à bord du semi-submersible Rolldock Storm, attendu à Fos le 27 mars. Le navire a d’abord embarqué aux Pays-Bas le Dartimon, qui vient de sortir du chantier néerlandais Asto. Long de 110 mètres pour une largeur de 11.4 mètres, ce nouvel automoteur conçu pour le transport d’hydrocarbures et de produits chimiques affiche une capacité de 2200 tonnes, avec en charge un tirant d’eau de 3 mètres, compatible avec le gabarit du Rhône et de ses écluses.

 

143501 rolldock storm
© FABIEN MONTREUIL

Le Rolldock Storm à son arrivée au Havre le 18 mars (© : FABIEN MONTREUIL)

 

Après les Pays-Bas, le Rolldock Storm a rejoint le 18 mars le port de Rouen, afin cette fois de charger Le Résistant, exploité jusqu’ici en Seine par CFT. Long de 22 mètres pour une largeur de 9.45 mètres, ce pousseur, livré par le chantier Socarenam de Boulogne-sur-Mer en 2005, est équipé de deux moteurs de 1000 cv.

 

143899 ctf pousseur fos
© EMMANUEL BONICI

Barge de conteneurs à Fos (© : EMMANUEL BONICI)

 

Le redéploiement du Résistant va permettre à CFT de répondre à la hausse des demandes de ses clients. La société, qui exploite à l’heure actuelle 11 pousseurs dans le Sud, en particulier pour les barges transportant les conteneurs et vracs (solides et liquides) débarqués à Fos et destinés à la région lyonnaise, doit en effet gérer la hausse du trafic conteneurisé. Mais aussi la montée en puissance de la construction du réacteur expérimental ITER, pour laquelle les expéditions de colis lourds (transportés entre Fos et Berre sur la barge Sirocco) se multiplient. 

 

139283 iter fos
© EMMANUEL BONICI

Pousseur de CTF derrière la barge Sirocco (© : EMMANUEL BONICI)

Aller plus loin

Dossiers
Transport fluvial et multimodal Port de Marseille