Aller au contenu principal

Arrivé au chantier Damen Shiprepair Brest le 27 septembre, le Norwegian Epic, plus gros paquebot passé jusqu’ici en cale sèche à la pointe Bretagne, est reparti samedi 17 octobre vers le port britannique de Southampton. Pendant trois semaines, le géant de 329 mètres de long pour 40 mètres de large (155.800 GT de jauge avec 2109 cabines) a bénéficié de son premier arrêt technique quinquennal depuis sa livraison par les chantiers STX France de Saint-Nazaire, en juin 2010. En plus du carénage de la coque, différentes interventions techniques ont été réalisées, notamment sur la propulsion, alors que le système de lutte contre les incendies a été amélioré. Des réfections ont également été menées dans les espaces publics.

Après avoir rembarqué des passagers à Southampton, le Norwegian Epic, qui est exploité par l’armateur américain NCL, va retrouver la Méditerranée et Barcelone, où il est basé jusqu’à la fin 2016. 

 

107412 Norwegian Epic à Cannes NCL
© MER ET MARINE - KEVIN IZORCE

Le Norwegian Epic (© MER ET MARINE - KEVIN IZORCE)

Aller plus loin

Rubriques
Croisières
Dossiers
Damen Shiprepair Brest Port de Brest Norwegian Cruise Line - NCL