Aller au contenu principal

Les deux chantiers français de réparation navale du groupe néerlandais Damen ont une bonne activité en ce début d’année. Après l’Epsilon d’Irish Ferries, Brest accueille un porte-conteneurs, pour la première fois depuis un bon moment. Il s’agit de l’YM Evolution, navire de 259 mètres de long et d’une capacité de 4700 EVP exploité par l’armement taiwanais Yang Ming. En provenance de Rotterdam, il est arrivé hier après-midi dans le port du Ponant et est entré directement dans la forme 2. 

 

Diaporama orphelin : container

 

202542 methane princess
© MICHEL FLOCH

Le Methane Princess à l'issue de son arrêt technique l'été dernier (© MICHEL FLOCH)

 

Le site breton de Damen a également vu arriver, le 12 janvier, le Methane Princess, méthanier de 277 mètres et 138.000 m3 déjà venu en arrêt technique l'été dernier. Il est au quai de réparation n°1 pour cinq jours de travaux de tôlerie suite à un choc lors d'une manoeuvre portuaire. 

Pendant ce temps, dans le nord, Damen Dunkerque est mobilisé par les navires à passagers et rouliers en cette période d’arrêts techniques hivernaux. Il y a là le Valentine (162 mètres) de l’armement belge Cobelfret, ainsi que le Dunkerque Seaways (186 mètres) et le Seven Sisters (142 mètres) exploités par DFDS.

 

202460 damen dunkerque cobelfret valentine
© JULIEN CARPENTIER

Le Valentine lundi à Dunkerque (© JULIEN CARPENTIER)

202459 damen dunkerque seaways
© JULIEN CARPENTIER

Le Dunkerque Seaways lundi à Dunkerque (© JULIEN CARPENTIER)

202461 damen dunkerque seven sisters
© JULIEN CARPENTIER

Le Seven Sisters lundi à Dunkerque (© JULIEN CARPENTIER)

Aller plus loin

Dossiers
Damen Shiprepair Brest Port de Brest Port de Dunkerque