Aller au contenu principal

Ce jour, Hervé Morin, Président de la Région Normandie et de Ports de Normandie et Marc Benayoun, Directeur exécutif du groupe EDF en charge du Pôle Clients, Services et Territoires ont signé une convention de partenariat en faveur du développement durable et de la transition énergétique sur les ports de Cherbourg, Caen-Ouistreham et Dieppe.

Cet accord s'établit dans le cadre d'un partenariat durable visant différents domaines d’activité du groupe EDF et toutes les fonctions de Ports de Normandie. Il s’articule autour des quatre thèmes suivants :

- Qualité de l’air et alimentation à quai des navires ;

- Production d’énergie / Carburants alternatifs / Hydrogène ;

- Mobilité décarbonée ;

- Innovation.

« Toutes ces problématiques entrent dans le champ de compétences d’EDF, qui dispose de l’expertise nécessaire pour réaliser des études, proposer des solutions techniques et apporter un appui à la recherche de financements. C’est pourquoi il nous a semblé opportun de constituer un partenariat autour des principaux enjeux énergétiques et environnementaux de Ports de Normandie, au premier rang desquels se trouve la question de la qualité de l’air » ont déclaré conjointement Hervé Morin et Marc Benayoun lors de la signature de la convention qui unit leurs deux structures.

Axe 1 : Pour des Ports exemplaires en matière de qualité de l’air et d’alimentation électrique à quai des navires

La question de la qualité de l’air est primordiale dans la stratégie environnementale des ports, a fortiori lorsqu’ils sont situés en zone urbaine. En effet, les navires à quai ont un impact significatif en matière d’émissions de gaz à effet de serre et de microparticules, en raison du fonctionnement nécessaire de leurs moteurs pendant leurs escales. Ports de Normandie souhaite également identifier l’impact de la pollution émanant des navires en transit au large du Cotentin et la mettre en perspective de celle due aux navires à destination, à quai ou au départ du port de Cherbourg.

Forts de leurs partenariats respectifs existants avec ATMO Normandie, EDF et Ports de Normandie conviennent ainsi d’étudier des possibilités de collaboration en matière de qualité de l’air, pouvant associer d’autres partenaires. EDF dispose par exemple d’un laboratoire commun avec l’Ecole des Ponts de Paris (CEREA), spécialisé sur la pollution de l’air.

Par ailleurs, Ports de Normandie souhaite développer des solutions innovantes, adaptées et compétitives pour déployer des solutions d’alimentation électrique à quai des navires, prioritairement sur le port de Cherbourg, puis dans un second temps à Caen-Ouistreham et Dieppe. EDF apportera son expertise sur les phases de diagnostic, d’études de solutions techniques et de recensement des leviers de financement.

Axe 2 : Pour des Ports producteurs d’énergie et se positionnant comme Hub sur les carburants alternatifs et notamment sur l’hydrogène

Les ports constituent des interfaces spécifiques sur les questions d’énergie. Les besoins et usages électriques vont se multiplier dans les prochaines années dans les 3 ports de Ports de Normandie, que ce soit pour l’alimentation à quai des navires, la manutention ou bien encore les activités logistiques liées à l’écosystème portuaire. Par ailleurs, Port de Normandie dispose de foncier au sol et de potentiel en toiture.

EDF bénéficie d’une expertise reconnue au niveau national et international sur le développement des énergies renouvelables. Via sa filiale EDF Renouvelables, le Groupe intervient sur l'ensemble de la chaine de valeur du photovoltaïque, du développement à l'exploitation en passant par la construction.

Dans ce cadre, Ports de Normandie et EDF conviennent d’étudier le potentiel en matière de production d’énergies renouvelables sur les trois Ports. Cette étude pourra servir d’appui à Ports de Normandie afin de construire sa stratégie de montée en puissance des énergies renouvelables.

Par ailleurs, Ports de Normandie souhaite s’engager dans la recherche de solutions de production et de stockage d’énergie permettant d’accompagner la mutation du transport maritime dans sa transition énergétique, notamment au travers du déploiement de solutions hydrogène ou de systèmes hybrides (batteries, hydrogène, carburants alternatifs).

A titre d’exemple, la Région Normandie s’est déjà investie dans un programme de mobilité hydrogène normand, le programme EAS-HyMob. Une station de recharge d’hydrogène est présente sur le port de Cherbourg.

Hynamics, filiale du groupe EDF, accompagne les territoires dans le développement de solutions d’hydrogène bas carbone et renouvelable avec une offre clé en main. Les Ports constituent des lieux de choix pour déployer des infrastructures hydrogènes compte tenu de la place de la mobilité lourde (transport routier, transport maritime, transport fluvial…) et de la présence au cas par cas d’industries lourdes pouvant utiliser de l’hydrogène dans leur processus.

Pour ces raisons, Ports de Normandie et EDF vont collaborer pour identifier le potentiel sur chacun des 3 ports et initier une démarche collaborative visant à structurer un écosystème territorial hydrogène.

Axe 3 : Pour des Ports acteurs de la mobilité décarbonée

Le secteur du transport est aujourd’hui le principal contributeur d’émissions de gaz à effet de serre en Europe. Dans ce contexte, l’électricité décarbonée est la solution d’avenir pour des transports propres. La mobilité électrique est déjà une réalité. EDF propose des offres dédiées pour chaque segment de clientèle, qui incluent fourniture d'électricité bas carbone et solutions de charge, pour rendre la mobilité accessible à tous et partout.

Ports de Normandie et EDF vont donc étudier les potentialités de développement des usages en matière de mobilité électrique / hydrogène, que ce soit pour les besoins propres de Ports de Normandie ou bien pour les besoins de l’écosystème gravitant autour des ports (manutentionnaires, logisticiens…) …

Axe 4 : Pour des Ports terre d’accueil de projets et solutions innovants

Ports de Normandie souhaite mettre en œuvre des projets innovants en matière de production et d’usage de l’énergie. Le groupe EDF dispose d’un bureau de représentation à Bruxelles et d’un accès à l’information sur les appels à projets européens, notamment dans le domaine énergétique. Par ailleurs, la R&D et l’innovation sont au cœur de la stratégie du Groupe, au travers de trois laboratoires et 1800 salariés dédiés.

Ports de Normandie et EDF étudieront régulièrement les appels à projet européens afin d’analyser la capacité de Ports de Normandie à rejoindre ces projets sur les thématiques énergétiques. Des collaborations pourront également avoir lieu sur des financements nationaux (Plan de Relance) ou régionaux (type FEDER).

Communiqué de Ports de Normandie et EDF, 24/09/21