Aller au contenu principal

Le Con-ro Jolly Cristallo de Messina Lines est arrivé la semaine dernière au terminal Med Europe des bassins phocéens avec, à son bord, les premiers éléments des futurs portiques géants d’Eurofos. Commandés en septembre dernier au constructeur espagnol Paceco, les deux portiques du type « Malaccamax » vont être assemblés sur le terminal conteneurs de Fos-sur-Mer dans les mois qui viennent, en vue d'une mise en service en octobre et novembre. En tout, 130 colis doivent être acheminés par Messina Lines via l'une de ses lignes régulières. Produites par l'usine de Paceco située à quelques dizaines de kilomètres de Vittoria, les pièces sont transférées au port de Bilbao, où elles sont ensuite embarquées sur les navires pour rejoindre Marseille. 

 

Diaporama

140576 med europe terminal eurofos portiques jolly cristallo messina lines
© EMMANUEL BONICI

Le Jolly Cristallo au terminal Med Europe de Marseille (© EMMANUEL BONICI)

 

Les éléments débarqués le 9 février à Mourepiane font partie des poutres principales de roulement, sur lesquelles le chariot porteur se déplacera. Ces structures allant jusqu'à 30 mètres de long seront soudés bouts à bouts pour former un ensemble d'environ 80 mètres, auquel viendra s'ajouter la flèche (partie au-dessus du navire). L'ensemble représentera une longueur totale d'environ 160 mètres. L'assemblage devrait débuter mi-mars. 

Diaporama

Supérieurs aux super-post panamax, les Malaccamax sont les plus gros portiques conçus jusqu’ici, avec une portée utile de 72 mètres. Ils pourront travailler jusqu'à 26 rangs de conteneurs en pontée, autant dire des portiques « futuristes » puisqu'il n'existe pas à ce jour de porte-conteneurs de cette largeur (59 mètres et 23 rangs pour les plus gros comme le MSC OSCAR, CSCL Globe ou la série Triple E de Maersk).

Pour la première fois depuis longtemps, Marseille-Fos, par le biais d'Eurofos, est en avance sur son temps et fait le pari qu'en anticipant une nouvelle étape dans la massification des flux, le port provençal se développera comme escale régulière des plus grands navires. 

 

121427 fos eurofos portsynergy cscl Venus
© EMMANUEL BONICI

Eurofos (© EMMANUEL BONICI)

 

Il faut en effet rappeler que tous les nouveaux portiques reçus au fil des années (Koné 1994, Reggiane 1997 à 2001, ZPMC 2010 et Terex 2011) étaient déjà dépassés par le gigantisme des navires dès leur mise en service. Il faut remonter au portique Paceco panamax (13 rangs) des années 75-80 pour retrouver des engins en adéquation avec les plus gros porte-conteneurs existant de l'époque.

En plus d’Eurofos, on notera que le second opérateur des terminaux conteneurs de Fos-sur-Mer, Seayard, vient également de commander un nouveau portique à Paceco. De type Malaccamax, sa mise en service est prévue d’ici le printemps 2017. 

Aller plus loin

Dossiers
Port de Marseille