Aller au contenu principal

Avec 85,09 millions de tonnes, les trois sites d’Haropa Port ont vu leur trafic augmenter de 1,9% en 2022. Une hausse tirée par les vracs quand les conteneurs progressent en nombre. Le cluster portuaire investit en faveur de la décarbonation des industries et du report modal. Un article de Ports et Corridors.

L’année 2022 correspond au premier plein exercice de Haropa Port après la fusion intervenue le 1er juin 2021. Une année qui s’est montrée compliquée à bien des égards, comme l’a souligné Daniel Havis, président du conseil de surveillance, avec la crise climatique, le conflit en Ukraine, l’inflation et la crise sanitaire. Pour les trois ports de l’axe Seine, ces différentes crises n’ont pas empêché Haropa de finir sous le signe de la croissance.

Une progression globale de 1,9%

En effet, avec 85,09 Mt, Haropa a vu son trafic progresser de 1,9%. L’élan donné en 2021 avec 12% de croissance se ralentit mais « nous sommes dans une phase de changement d’échelle », a

Aller plus loin

Rubriques
Vie portuaire
Dossiers
Port du Havre Port de Rouen