Aller au contenu principal

Le chenal d’accès au port américain de Corpus Christi, au Texas, est bloqué par un navire de forage qui s’est échoué après avoir rompu ses amarres lors du passage de l’ouragan Harvey samedi dernier. Un remorqueur, qui tentait de retenir le bateau, a coulé. Il s’agit du Paragon DPDS1, unité de 149 mètres de long pour 32 mètres de large et 9200 tonnes de port en lourd, datant de 1979. Les autorités, débordées par les multiples dégâts et inondations provoquées par Harvey dans la région, travaillent au dégagement du chenal.

Alors que l’ouragan a nécessité l’évacuation des personnels de plus d’une centaine de plateformes offshore dans le golfe du Mexique, Corpus Christi n’est pas le seul port texan à être fermé. C’est aussi le cas de ceux Houston, où la ville est menacée par la montée des eaux, mais aussi Freeport ou encore Galveston. Ce dernier est notamment un important port de croisière et quatre paquebots, qui y sont positionnés en tête de ligne, attendent avec leurs 20.000 passagers de pouvoir y revenir. Il s’agit des Carnival Breeze, Carnival Freedom, Carnival Valor et Independence of the Seas. Certains se sont brièvement arrêtés à la Nouvelle-Orléans afin de s’avitailler.