Aller au contenu principal

Le paquebot Costa neoRomantica est arrivé le 30 mai au Havre, où il a réalisé sa première escale depuis sa refonte, qui s'est achevée en février aux chantiers San Giorgio del Porto de Gênes. Jusqu'en septembre, le navire de Costa Croisières va venir régulièrement dans l'estuaire de la Seine. La compagnie a, en effet, programmé une douzaine de traversées vers l'Europe du nord avec Le Havre comme tête de ligne. Le Costa neoRomantica, comme il l'a fait la semaine dernière, embarquera à cette occasion des passagers français pour des croisières de 8 jours vers Douvres, Amsterdam, Hambourg, Copenhague et Oslo. Le Costa neoRomantica au Havre (© : JACQUES THYEBAUT) Construit en 1993 par les chantiers italiens Fincantieri, le Costa neoRomantica mesure 220 mètres de long et affiche une jauge de 53.000 tonneaux. A l'issue de sa refonte, d'un coût de 90 millions d'euros, il a reçu 111 nouvelles cabines, s'ajoutant aux 678 qu'il comptait auparavant. Le chantier a également porté sur la réfection des espaces intérieurs, avec une nouvelle ambiance très cosy, et l'intégration d'un vaste centre de bien-être. De nouveaux restaurants ont également fait leur apparition, l'un d'eux disposant même d'un véritable four à bois pour cuire les pizzas. C'est en 2011 que Costa Croisières a lancé un programme de traversées au départ du Havre. Mais, après cette seconde saison en tête de ligne dans le port français, la compagnie italienne a décidé de ne pas poursuivre en 2013, faute d'un nombre suffisant de passagers. Costa demeure cependant l'une des grandes habituées du Havre, où ses navires sont régulièrement en escale. Mercredi dernier, il y avait d'ailleurs deux paquebots de la compagnie dans le port : le Costa neoRomantica et le Costa Luminosa. A bord du Costa neoRomantica (© : JACQUES THYEBAUT) A bord du Costa neoRomantica (© : JACQUES THYEBAUT) A bord du Costa neoRomantica (© : JACQUES THYEBAUT) A bord du Costa neoRomantica (© : JACQUES THYEBAUT) A bord du Costa neoRomantica (© : JACQUES THYEBAUT) Le neoRomantica et le Luminosa au Havre (© : JACQUES THYEBAUT)

Aller plus loin

Rubriques
Vie portuaire
Dossiers
Port du Havre