Aller au contenu principal

Alors qu'elle prévoit d'acquérir de nouveaux portiques géants pour pouvoir traiter les plus grands porte-conteneurs, la Compagnie Nouvelle de Manutention Portuaire commence par étendre et moderniser son parc de cavaliers. En provenance de Pologne, le FWN Bonafide, un cargo néerlandais de 146 mètres, est arrivé au Havre hier, dans la brume, avec à son bord 9 nouveaux cavaliers. Embarqués à Gdynia, ces équipements commandés par la CNMP seront exploités sur le terminal de l’Atlantique. Ils seront déchargés ce mardi, au moyen d’un portique, sachant qu’ils ont été embarqués directement montés, ce qui constitue une première pour ce type d’engins livrés au Havre.

 

Diaporama

 

Plan d’investissement pour accueillir les plus grands porte-conteneurs

« Ce sont des cavaliers diesel électrique KALMAR 3 hauteurs dotés d’un système ad blue qui viendront agrandir notre flotte actuelle », explique-t-on à la CNMP, où l’on précise que l’achat de ces engins représente un investissement de 8 millions d’euros. Le contrat comprend par ailleurs une option pour 9 autres cavaliers, livrables en 2022. « Cet investissement s’inscrit dans notre projet d’aménagement Terminaux Nord qui a pour objectif d’accueillir les plus grands porte-conteneurs au monde. Il consiste en un avancement du quai de l’Atlantique sur le bassin afin d’atteindre un tirant d’eau de 17 mètres, permettant d’accueillir des navires de plus de 400 mètres ».

Quatre nouveaux portiques géants

Parallèlement, la CNMP va lancer début juin une étude pour renouveler ses portiques. Ce projet vise à acquérir quatre nouveaux outillages de type Malacca Max afin d’équiper le nouveau quai.

Le chiffre d'affaires de la société est de 60 millions d’euros et son effectif de 556 employés, dont 507 dockers.

 

Aller plus loin

Dossiers
Port du Havre