Aller au contenu principal

Le Super Servant 4 est depuis le 19 janvier au Havre afin d’embarquer l’ex-Viking Pride, qui vient d’être rebaptisé Bijou du Rhône et bat désormais pavillon suisse. En provenance de Flessingue, aux Pays-Bas, le navire semi-submersible de l’armement Spliethoff s’est amarré au quai d’Osaka, non loin du porte-conteneurs géant MSC Oscar, brièvement désarmé dans le port normand.

 

Diaporama

139050 super servant 4 bijou du rhone fluvial
© FABIEN MONTREUIL

Le Super Servant 4 passant devant le MSC Oscar (© : FABIEN MONTREUIL)

 

Le Super Servant 4 transportait déjà, à son arrivée, un autre bateau de croisière fluvial, l’Avalon Affinity, de 110 mètres de long, 11 mètres de large et 65 cabines. Après ballastage, le navire a embarqué dans la nuit de mercredi à jeudi le Bijou du Rhône (111 mètres de long, 11 mètres de large, 75 cabines), qui a été positionné sur le pont en parallèle de l’Avalon Affinity.

 

Missing Paragraphe.

139184 super servant 4
© FABIEN MONTREUIL

Le Bijou du Rhône à bord  (© : FABIEN MONTREUIL)

 

Son chargement désormais complet, le Super Servant 4 doit appareiller demain pour rejoindre Fos-sur-Mer, où le Bijou du Rhône et l’Avalon Affinity seront débarqués.

Mis en service en 1982, le Super Servant 4, immatriculé à Curaçao, mesure 169.5 mètres de long pour 32 mètres de large. Son tirant d’eau en charge est de 8.5 mètres et il atteint 14.5 mètres en position ballastée. Affichant un port en lourd de 17.600 tonnes, le navire, qui peut atteindre la vitesse de 15 nœuds, offre un pont long de 146 mètres pour une largeur d’une trentaine de mètres. 

Aller plus loin

Dossiers
Port du Havre