Aller au contenu principal

Démarrée en juin dernier, la construction des futures usines de production d'éoliennes Siemens Gamesa va bon train. Le quai Joannès Couvert, remembré et réaménagé par le Grand Port Maritime du Havre, accueille désormais les engins de chantiers du consortium d'une vingtaine d'entreprises, piloté par GTM Normandie Centre, en charge de la construction des deux usines qui devraient, dès fin 2021, commencer à produire des éoliennes. Et notamment ses deux premières commandes fermes, les 71 éoliennes de 7 MW pour le champ de Fécamp, commandées par le consortium mené par EDF Renouvelables et les 62 machines de 8 MW pour le champ de Saint-Brieuc, pour Ailes Marines. Le Havre devrait également construire les futures éoliennes pour les autres parcs pour lesquels Siemens-Gamesa a été retenu, à savoir Courseulles ainsi que Le Tréport et Noirmoutier-Yeu. En tout 750 personnes seront recrutées d'ici l'ouverture de ce nouveau site industriel.

Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

244241 Usine éolienne siemens gamesa le havre
© FABIEN MONTREUIL

(© FABIEN MONTREUIL)

244239 Usine éolienne siemens gamesa le havre
© FABIEN MONTREUIL

(© FABIEN MONTREUIL)

 

227431 Usines Havre Siemens Gamesa éoliennes
© VINCI

(© SIEMENS GAMESA

Aller plus loin

Dossiers
EMR : éolien offshore posé et flottant