Aller au contenu principal

Occupant le coin Sud-Ouest du bassin méditerranéen et partenaire privilégié de l’Europe, le Maghreb est, depuis son indépendance, confronté à la nécessité de disposer d’outils maritimes et portuaires que demandent leurs économies. La géographie, l’histoire et la politique ont produit trois pays économiquement très différents mais dont la maritimité est la seule voie du commerce extérieur. La petite Tunisie et le plus grand Maroc avec quelques matières premières ont fait le choix de liens forts avec l’Europe. L’Algérie riche de ses hydrocarbures est encore loin de ce modèle et doit encore relever maints défis pour l’avenir. Pas toujours heureux dans leur histoire maritime, les trois pays veulent profiter de leur position portuaire dans le corridor méditerranéen. Le Maroc veut fructifier la réussite de Tanger Med et ses voisins rêvent de grandes plates-formes de niveau international. Petit tour d’horizon du Maghreb maritime et portuaire.

- LIRE LA NOTE DE SYNTHESE

_______________________________________________

L'Institut Supérieur d'Economie Maritime a été créé en 1997. Pole unique en France, l'ISEMAR est, à la fois, un centre de recherche, un formidable outil de collecte et de diffusion de l'information, ainsi qu'une structure de conseil, à destination des collectivités locales et des acteurs privés du monde maritime et portuaire. Soutenu par la ville de Saint-Nazaire, Nantes Métropole, la Chambre de Commerce et d'Industrie de Nantes Saint-Nazaire et l'Union maritime locale, L'ISEMAR, s'il reste ancré dans l'estuaire de la Loire, s'adresse à l'ensemble de la communauté maritime nationale et européenne.

Plus d'informations sur le site de l'ISEMAR

Aller plus loin

Dossiers
ISEMAR - Notes de synthèse et actualités