Aller au contenu principal

Pour la première fois depuis sa mise en service au printemps 2017 sur des croisières d’une semaine au départ notamment de Marseille, le paquebot MSC Meraviglia n’a pas pu, vendredi 25 janvier, faire escale dans la cité phocéenne. En cause, selon la compagnie MSC Cruises, des conditions météorologiques trop dégradées, avec des rafales de vent atteignant 60 nœuds. Le commandant n'a donc pas souhaité tenter l'entrée des bassins marseillais, malgré l'élargissement de la passe nord qui a permis d'augmenter les marges de manoeuvre des gros paquebots et de réduire sensiblement les annulations d'escale lorsque le Mistral souffle trop fort. 

 

202907 msc meraviglia toulon
© ROSELINE BELLONNE

Le MSC Meraviglia arrivant en rade de Toulon vendredi matin (© ROSELINE BELLONNE)

Diaporama orphelin : container

 

L’imposant navire de croisière a par conséquent été dérouté vers Toulon, où il n’était jamais venu jusque-là. Amarré au terminal de La Seyne-sur-Mer, il a pu débarquer et embarquer plusieurs centaines de passagers qui étaient montés à bord à Marseille une semaine plus tôt ou devaient embarquer depuis la cité phocéenne vendredi.

Premier d’une classe de cinq nouveaux paquebots construits par les Chantiers de l’Atlantique, le MSC Meraviglia mesure 315.8 mètres de long pour 43 mètres de large et 167.600 GT de jauge. Il compte 2246 cabines. 

Aller plus loin

Dossiers
Ports de Toulon et Seyne-sur-Mer Port de Marseille