Aller au contenu principal

Présent dans le port de Caen depuis plus de 8 ans, le Jolly va être déconstruit au Havre. Long d’une trentaine de mètres, le vieux remorqueur à voile, tracté par le TSM Kermor, est arrivé hier dans l’estuaire de la Seine. Il va rejoindre le chantier de démolition Gardet et Debezenac, sur le site des anciens ACH.

 

Diaporama

 

Apparemment construit dans les années 50 en ex-URSS, le Jolly s’est d’abord retrouvé immobilisé à Barfleur, avant de rallier Caen en décembre 2009. Son ex-propriétaire, un ancien des garde-côtes américains qui l’avait transformé en voilier, travaillait sur des projets culturels ou encore humanitaire pour son bateau. Mais il est décédé et le Jolly s’est retrouvé abandonné. Se dégradant au fil des années, sans compter les effractions et pillages à bord, le vieux remorqueur a finalement été cédé à la démolition pour évacuer la place qu’il occupait dans le port de Caen.  

 

185433 jolly
© FABIEN MONTREUIL

Le Jolly en 2011 à Caen (© : FABIEN MONTREUIL) 

Aller plus loin

Dossiers
Port du Havre