Aller au contenu principal

Dans les bassins phocéens, la plus grande forme de radoub de Méditerranée n’est plus utilisable en tant que cale sèche depuis la fin septembre, faute d’un bateau-porte certifié pour pouvoir la fermer. La forme 10, on s’en souvient, avait été remise en service il y a quatre ans au profit de Chantier Naval de Marseille (CNdM) dans le cadre d’un projet piloté par le Grand Port Maritime de Marseille pour développer la réparation navale de très grands navires, notamment des paquebots, grâce à cette

Aller plus loin

Dossiers
Port de Marseille