Aller au contenu principal

Après Rouen, Saint-Malo et Belle-Ile, et avant de visiter Bordeaux et Saint-Jean de Luz, l’Hanseatic Inspiration, navire d’expédition de la compagnie allemande Hapag-Lloyd Cruises, a fait escale à Nantes vendredi 27 août. Un évènement pour la capitale ligérienne qui accueillait là son premier bateau de croisière depuis l’Astor en septembre 2019. Après avoir embarqué son pilote à 4H30 au large de Saint-Nazaire, l’Hanseatic Inspiration a remonté la Loire avec le lever du soleil pour s’amarrer vers 8 heures au terminal de Cheviré Amont. Les 130 clients du navire (essentiellement de nationalité allemande), parti de Hambourg avec une jauge réduite (sa capacité nominale est de 230 passagers), ont notamment pu profiter des attractions culturelles offertes cet été par Le Voyage à Nantes et visiter la ville.

 

259733 nantes chevire croisière hanseatic inspiration
© MER ET MARINE

L'Hanseatic Inspiration remontant la Loire le 27 août (© MER ET MARINE)

259734 nantes chevire croisière hanseatic inspiration
© MER ET MARINE

L'Hanseatic Inspiration arrivant à Cheviré le 27 août (© MER ET MARINE)

259736 nantes chevire croisière hanseatic inspiration
© MER ET MARINE

L'Hanseatic Inspiration accosté au terminal de Cheviré Amont (© MER ET MARINE)

 

La plupart étaient vaccinés, ceux ne l’étant pas réalisant un test antigénique à bord avant de descendre, précise le Club de la croisière Nantes Saint-Nazaire. L’équipage (150 marins) a quant à lui été accueilli par le Seamen’s Club de Cheviré (qui a inauguré son nouveau foyer en 2019) et a bénéficié comme les passagers d’une navette gratuite assurant la rotation avec le centre-ville. Une traditionnelle cérémonie de remise des plaques s’est par ailleurs déroulée (sur le quai pour raisons sanitaires), puisque c’était la première visite de l’Hanseatic Inspiration, navire de 138 mètres et 16.100 GT de jauge mis en service en octobre 2019. Il est reparti dans la soirée pour poursuivre sa croisière qui doit s'achever cette semaine en Espagne. 

- Voir notre reportage sur l'Hanseatic Inspiration

Deux autres paquebots doivent faire escale le mois prochain dans l’estuaire la Loire, l’Ocean Majesty opéré pour le compte d’Hansa Touristik le 20 septembre et le Borealis de la compagnie Fred Olsen le 28. Ils sont attendus au terminal de Montoir, près de Saint-Nazaire, qui n’a lui non plus pas vu de navire de croisière depuis septembre 2019. C’était le FTI Berlin qui, à l’instar de l’Astor, a lui aussi fait les frais de la crise sanitaire. Une escale supplémentaire, qui n’est pas encore confirmée, pourrait intervenir le 13 octobre avec le Spirit of Adventure de Saga Cruises.

La reprise est donc là pour cette activité, ce dont se félicite le Club de la croisière Nantes Saint-Nazaire, qui espère reprendre ses actions de promotion en 2022 et annonce pour l’année prochaine 10 escales déjà programmées (dont 6 inaugurales), avec 6 bateaux prévus à Cheviré et 4 à Montoir, et plusieurs navires ayant réservé pour 2023. Tout dépendra de la remontée en puissance de l’industrie de la croisière face à la crise sanitaire, mais il semble qu’au moment où les voyages lointains sont incertains, les ports européens ont des cartes à jouer.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Dossiers
Port de Nantes Saint-Nazaire