Aller au contenu principal

Après l’Allemagne, la Grande-Bretagne et l’Afrique du Sud connaissent des mouvements sociaux touchant directement l’activité portuaire. En France, les mouvements sociaux dans les raffineries et aux États-Unis, la menace de grève dans les chemins de fer perturbent les chaînes logistiques. Un article de Ports et Corridors.

Qu’il s’agisse des salariés des raffineries en France, des dockers de Felixstowe, de Hambourg, de Durban et du Cap et encore des salariés du ferroviaire aux États-Unis, les revendications portent toujours sur le même thème : la hausse des salaires. Face à une inflation importante, les hausses proposées lors des négociations annuelles ne sont pas en adéquation avec l’inflation, s’insurgent les syndicats. « Contre la vie chère et pour un travail justement rémunéré », des mouvements de grève perlent dans de nombreuses filières de la logistique mondiale.

Raffineries : la CGT réclame « une juste répartition des revenus »

En France, les salariés des raffineries de

Aller plus loin

Rubriques
Vie portuaire