Aller au contenu principal

Suite au départ de Marie-Luce Bousseton, qui décidait de quitter le Grand Port Maritime de Bordeaux début juin après avoir mené à bien la réforme portuaire, un Conseil de surveillance extraordinaire s'est tenu le 19 juillet au GPMB. Les membres du conseil ont en effet été consultés sur la proposition du ministère en charge des transports qui pressentait pour assurer la présidence du directoire du port Christophe Masson. Cet ingénieur des ponts, des eaux et forêts, était responsable de la mission Charles De Gaulle Express à la direction générale des infrastructures, des transports et de la mer à la Défense de 2006 à 2011. Le conseil de surveillance ayant donné un avis conforme, le décret portant nomination de Christophe Masson en tant que président du directoire du GPMB sera publié prochainement au Journal Officiel. « Son arrivée, qui coïncide avec la mise en oeuvre opérationnelle de la réforme portuaire à Bordeaux, sera pour Christophe Masson l'occasion d'accompagner le GPMB dans cette étape décisive, en privilégiant un développement durable de l'outil portuaire et des activités logistiques et industrielles qui y sont associées », souligne le port.

Aller plus loin

Rubriques
Vie portuaire
Dossiers
Port de Bordeaux