Aller au contenu principal

Toulon a accueilli du 11 au 14 octobre la 51ème assemblée générale de l’association MedCruise, qui réunit les opérateurs et ports de croisière en Méditerranée et dans les mers adjacentes. Pendant quatre jours, plus de 160 participants ont travaillé sur les derniers développements de l’industrie, les perspectives et projets en cours. L’occasion aussi pour Toulon de faire valoir sa stratégie pour soutenir la croissance de la croisière.

Le port varois, qui aura accueilli 115 escales de paquebots pour 260.000 passagers cette année, soit un léger recul par rapport à 2016, ambitionne d’atteindre les 500.000 passagers en 2025. Pour cela, alors qu’une possibilité de mouillage en rade est désormais offerte aux armateurs, de nouveaux investissements sont prévus sur les terminaux de Toulon-Centre et La Seyne-sur-Mer. Avec en particulier le projet, porté par les élus locaux et la CCI du Var, gestionnaire du port, de construire un nouveau quai de plus de 400 mètres capable d’accueillir les plus gros navires de croisière du monde. En attendant, alors que les conditions d’accueil ont été améliorées à La Seyne avec une nouvelle gare maritime, le port mise sur la qualité du service aux croisiéristes pour inciter les compagnies à multiplier leurs visites.  

L’escale vendredi dernier du Sovereign, paquebot de la compagnie Pullmantur, en fut un bel exemple avec des animations pour accueillir ses passagers. Et une ambiance d’autant plus festive que le terminal de La Seyne accueillait là sa 500ème escale croisière.

 

Diaporama

 

176197 seyne sovereign
© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT

Le Sovereign lors de son escale à Toulon (© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

 

 

 

 

 

Aller plus loin

Rubriques
Croisières
Dossiers
Ports de Toulon et Seyne-sur-Mer